Rome – Jour 13 / Sam. 22 Juil17

« Le jour où je me suis retrouvée face à mon tombeau sans l’avoir cherché ».

Pour changer, ce matin, c’est omelette au lever du lit. Accueillie de façon mitigée par Louna et Loréna ; c’est très salé et trop copieux pour le premier repas de la journée..

Au programme de ce samedi, nous avons tout d’abord inscrit la visite du Vatican dont nous longerons les murailles pendant des kilomètres sans finalement y pénétrer.

Les guides officiels que nous renommons les « mouches » sont trop insistants pour nous donner envie de confier notre visite à leur organisation. Et puis, la visite est très chère ; ce qui nous intéresse véritablement, c’est la chapelle Sixtine alors pourquoi payer le billet pour les Musées du Catholicisme au passage ? Il y a au bas mot une heure de queue pour l’entrée à la Basilique ST Pierre.. Demi-tour ! On aura quand même vu la place Saint Pierre .. et les murs du Vatican !

Nous avons, grâce à ce renoncement, de l’argent et du temps pour savourer un merveilleux – fabuleux même !– granite chez Herrera.

8A-Rome (85herrera)

.. et perdre une bonne partie de l’après-midi à attendre un bus du mauvais côté de la chaussée.

8A-Rome (88bus)

Nous arrivons aux catacombes de Saint Clixte (extra-muros) à l’heure de la fermeture ; et arrachons les derniers billets au vol. Nous héritons finalement d’une guide qui parle français pour nous 3, seules visiteurs à demander cette langue. C’est passionnant de visiter les couloirs sombres des catacombes de cette façon… et bonus, c’est très frais ! Il y a caché au fond le sarcophage de Sainte Cécile ; elle y est représentée la nuque brisée. Je comprends mieux mes soucis de cervicales tout à coup…

8A-Rome (87stcalixte)

Clin d’oeil obligé au film « Vacances romaines » avec Audrey Hepburne, nous organisons le retour sur Rome intra-muros avec un passage par la Bucca de la Verita.

Gregory-Peck-e-Audrey-Hepburn-Roman-Holiday-La-Bocca-della-Verità-1-1024x682

8AA-Rome (86_buccadelaverita)

Si l’on n’est pas sincère, la légende dit que la bouche nous mange la main. Nous repartons avec toutes nos mains…

Puis, nous assistons par hasard dans le quartier Traversere à une procession de sortie de la vierge Marie à dos d’hommes. Cloches, sueur, ferveur chrétienne sont bel et bien là… Très impressionnant…

Longer le Tibre, flâner sur l’île Tibertine,…

…déguster une glace veloutée chez « Fior di Luna », se perdre dans le quartier populaire très animé du Traversere, commander un cocktail au bar branché Fremi et Frissioni nous permet de percevoir de multiples facettes de la Dolce Vita jusqu’à la tombée de la nuit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :