Sur les traces de Nellie Bly ?

En 1889, Elizabeth Jane Cochrane, dite Nellie Bly, alors âgée de 36 ans, entreprend de défier Jules Vern et Phileas Fogg en tentant un tour du monde en moins de 80 jours.

Journaliste, elle relate son périple dans un journal, le New York World, et publie un livre « le tour du monde en 72 jours ». C’est la première femme à boucler complètement un tour de la planète en solitaire (équipée d’une seule robe et d’un unique sac à main !).

histoire-BND-NellieBly-LesCulottees

(extrait de la BD Les Culottées qui raconte l’exploit entre autres épisodes de la vie trépidante de Nellie Bly. Dans Culottées 2 – Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent, Gallimard, ). Toute l’histoire de Nellie Bly racontée par Pénélope Bagieu en BD : http://lesculottees.blog.lemonde.fr/2016/06/06/nellie-bly-journaliste/ )

Nellie-BVly-letourdumondeen72joursJ’ai lu son ouvrage « le tour du monde en 72 jours » (Coll. points) pour me faire une idée du personnage, mieux comprendre les conditions de voyage de l’époque et prendre du courage.
Le style est assez désuet et certaines réflexions de l’auteur sont très choquantes quand on ne les replace pas dans le contexte de la colonisation. Pourtant cela reste drôle et assez enlevé. On peut imaginer le culot qu’il lui a fallu pour entreprendre un pareil voyage même si on réalise assez vite que tout un lot d’assistants ont certainement dû lui faciliter la tâche côté logistique.

Une très bonne critique est à lire ici : https://labibliothequedaelinel.wordpress.com/2016/07/17/le-tour-du-monde-en-72-jours-de-nellie-bly/

Nellie Bly est aussi une figure légendaire du reportage clandestin. Elle a fait de l’infiltration sa marque de fabrique ; elle parvient notamment à entrer comme malade dans un asile psychiatrique pour témoigner des violences commises à l’encontre des pensionnaires dans « 10 jours dans un asile ». ça promet…

Notre voyage d’hirondelles est assez à l’opposé du défi de Nellie Bly. Nous n’avons ,pas d’ambition journalistique ni celle de battre un record. Au contraire, nous avons le souhait de prendre autant que possible notre temps et de voyager « incognito ».
Par contre, j’espère que nous aurons autant le sens de l’auto-dérision et le même flegme devant les inévitables contrariétés et embûches d’un long voyage !!

 

 

2 commentaires sur “Sur les traces de Nellie Bly ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :