Au fait, pourquoi l’hirondelle ?

Parce que c’est l’oiseau qui marque le retour des beaux jours, qui symbolise les voyages et la liberté, le renouvellement et le changement, le courage et l’endurance…

Comme nous, elle aime la chaleur ; elle qui passe l’hiver au sud (l’Afrique du Sud pour l’hirondelle rustique). Son retour dans nos contrées ne se produit que lorsque la température avoisine les 10 degrés.

On se reconnaît en elle aussi parce qu’elle refuse la compétition. Ainsi, elle préfère réaliser un grand voyage plutôt que de se livrer à la concurrence pour l’accès à sa nourriture sur les territoires africains ; hospitaliers l’hiver mais trop fréquentés à partir du début de l’année…

Elle sera notre porte-bonheur car l’hirondelle est un présage de bon augure.
Rêver par exemple d’hirondelles planant au ras de l’eau, est présage de la disparition des ennuis. Elle serait porteuse de messages heureux lorsqu’elle choisit de faire son nid dans votre maison !

hirondelles-voyageuses-JacquesEVRAD-Amsterdam-webCapable de faire plus de 10 000 kms pour rejoindre les terres du sud, c’est une acrobate hors pair.
Tantôt planant, tantôt agitant vivement leurs ailes, les hirondelles savent monter, descendre, raser le sol, glisser à la surface de l’eau ou s’y plonger sans interrompre leur vol. La vitesse de vol d’une hirondelle est de 60km/h, mais en chasse, elle peut atteindre les 100 km/h.

Nous tenterons d’être aussi légères et courageuses qu’elles !

Sur ce magnifique reportage d’Arte, Un tour du monde à vol d’oiseau, (à 33min13 sec), on la voit boire dans une rivière en plein vol ou construire son nid avec des plumes volées à un coq !

hirondelle-buvant-pleinvol-arte-tourdumondeavold'oiseau

Sources :
Photographie : Jacques EVRAD Amsterdam ) / http://www.hirondelles.oiseaux.net/hirondelle.rustique.htmlhttps://icietla-magazine.com/lhirondelle-rustique-belle-courageuse-voyageuse/  http://www.hirondelle.oiseaux.net/croyances.html

Parce que Louise Michel l’a mise en poème pour évoquer sa soif de liberté

louise_michel« Hirondelle qui vient de la nue orageuse
Hirondelle fidèle, où vas-tu ? dis-le-moi.
Quelle brise t’emporte, errante voyageuse ?
Écoute, je voudrais m’en aller avec toi,

Bien loin, bien loin d’ici, vers d’immenses rivages,
Vers de grands rochers nus, des grèves, des déserts,
Dans l’inconnu muet, ou bien vers d’autres âges,
Vers les astres errants qui roulent dans les airs.

Ah ! laisse-moi pleurer, pleurer, quand de tes ailes
Tu rases l’herbe verte et qu’aux profonds concerts
Des forêts et des vents tu réponds des tourelles,
Avec ta rauque voix, mon doux oiseau des mers.

Hirondelle aux yeux noirs, hirondelle, je t’aime !
Je ne sais quel écho par toi m’est apporté
Des rivages lointains ; pour vivre, loi suprême,
Il me faut, comme à toi, l’air et la liberté. »

Parce que Claude Nougaro l’a chantée pour les mêmes raisons

« Je voudrais écrire comme l’hirondelle
Petite ancre noire plus belle qu’un avion
Je voudrais écrire une histoire, celle
Celle des beaux jours lorsque nous avions

Lorsque nous avions comme l’hirondelle
Tout l’espace à nous, à nous tout le temps
Je voudrais l’écrire, pas comme un savant
Je voudrais l’écrire comme l’hirondelle »

(…)

Parce qu’elle est toujours une belle inspiratrice ; voici un petit cadeau bonus : l’hirondelle d’Eskelina !

https://www.youtube.com/watch?v=Qt5N6Cyh93M

 » (…) J’ai volé dans un ciel plus bas que terre
J’en suis revenue
Oh, ma douce hirondelle
pardonne l’hiver où l’on s’est connue (…) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :